17. février 2017

L’École nationale d’administration (ENA)

Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l’École nationale d’administration a pour principes fondateurs de démocratiser l’accès à la haute fonction publique et de professionnaliser la formation des hauts fonctionnaires. Placée sous la tutelle du Premier ministre, l’ENA est un établissement public de l’État à caractère administratif, doté d’une autonomie financière.

L’ENA a pour missions :

  • La formation initiale des hauts fonctionnaires français et étrangers.
  • La formation continue et le perfectionnement de fonctionnaires français et étrangers, dans le cadre de sessions de courte ou de longue durée.
  • Les relations européennes et internationales bilatérales et multilatérales en matière de gouvernance publique et d’administration.
  • La formation aux questions européennes et la préparation aux concours communautaires.

École d’application, polyvalente et pluridisciplinaire, l’ENA s’est adaptée aux nouveaux défis territoriaux, européens et internationaux. Elle forme ses élèves dans une double dimension :

  • expertise dans tous les champs essentiels de l’action publique, selon une logique généraliste et interministérielle (droit, finances publiques, économie appliquée, problématiques européennes et internationales, territorialisation des politiques publiques, administration électronique),
  • management public (gestion des équipes, gestion des projets, suivi et mesure de la performance collective, contrôle des coûts, gestion des ressources humaines, dans un environnement en constante mutation).

En soixante années d’existence, l’ENA a formé plus de 6 500 hauts fonctionnaires français et près de 3 000 étrangers. Plus d’une centaine de nationalités se côtoient à l’ENA chaque année, sans compter les quelque 1 300 personnes originaires du monde entier qui participent à des visites d’études.

Zur Website der ENA